Discefa prévoit d’augmenter ses bénéfices en mettant à profit la demande croissante de poulpe aux Etats-Unis.

Back to Posts

Share this post

Discefa prévoit d’augmenter ses bénéfices en mettant à profit la demande croissante de poulpe aux Etats-Unis.

La société prévoit une augmentation de ses ventes à 72 millions d’euros en 2017 par rapport aux 62 millions d’euros de 2016.

Le manque de poulpe au Maroc, reconnu comme l’une des meilleures qualités du monde, a réduit les bénéfices des producteurs européens de poulpe congelé qui ne peuvent pas répercuter l’augmentation du prix de la matière première sur les clients finaux.

Discefa compensera des marges légèrement inférieures par des ventes plus importantes selon Peralta qui a indiqué que Discefa vend du poulpe de grande qualité, “le meilleur poulpe du monde”.

Peralta a ajouté que la société a augmenté sa force de ventes au cours des derniers mois et que la forte demande des Etats-Unis et de l’Europe Centrale, comprenant entre autres pays l’Allemagne, la Suisse, la Hongrie et la Slovénie s’est traduite par une augmentation de ses ventes.

On prévoit une augmentation des ventes à 12 millions de dollars aux Etats-Unis en 2017 par rapport aux 7 millions de dollars de l’an dernier.

La société prévoit également d’augmenter ses ventes dans le sud de l’Europe.

La participation au salon italien s’inscrit dans le droit fil de cet objectif.

La société a acheté entre 5 et 6 mille tonnes de produits au Maroc en 2016, 2000 tonnes au Mexique et 200 tonnes au Chili. L’entreprise prévoit une augmentation du volume d’achat sur tous les points d’origine.

Back to Posts